Site dédié à Philippe Ariès

Poirrier Philippe, "Les enjeux de l’histoire culturelle", (Seuil, 2004)

Collection "Points histoire", 435 pages.

- Professeur à l’Université de Bourgogne, spécialiste de l’histoire des politiques culturelles, Philippe Poirrier dresse un état des lieux d’un secteur de l’histoire qui, depuis une trentaine d’années, propose une nouvelle lecture de notre passé.

- Après avoir retracé dans une première partie les conditions d’émergence de la notion d’histoire culturelle, l’auteur s’intéresse aux « territoires de l’histoire culturelle » et enfin aux « enjeux ».

- Dans sa deuxième partie, Philippe Poirrier consacre dans le chapitre 9 « Des sensibilités », une partie intitulée « Philippe Ariès : une “histoire existentielle” » (p. 184-188).

Philippe Poirrier estime que Philippe Ariès a entendu l’appel de Lucien Febvre " et sa volonté d’asseoir une histoire des sensibilités " (p. 183).

- Après une rapide présentation de l’itinéraire d’Ariès, Philippe Poirrier montre que les " perspectives ouvertes par Philippe Ariès seront, pour une part, reprises par Jean Louis Flandrin " (p. 186) et par Georges Vigarello.

- En dehors de cette partie centrée sur Philippe Ariès, ce dernier est cité à plusieurs reprises dans l’ouvrage qui comporte un index et une bibliographie très complète sur les différents territoires de l’histoire culturelle [1]

Auteur Guillaume Gros - mis en ligne le 15 février 2009 - réactualisation : 8 février 2014


Voir en ligne : un compte rendu de G. Gros sur le site d’Arheia

Notes

[1Cf aussi du même auteur Introduction à l’historiographie, Editions Belin, 2009. Ph. Poirrier y évoque, entre autres, la remise en cause de l’histoire des mentalités au profit de l’histoire culturelle (p. 75).

Espace privé | Plan du site | Qui sommes nous? | Nous contacter