Site dédié à Philippe Ariès

Etat actuel de la bibliographie

Dernier ajout : 25 janvier 2016.

- Longtemps ignoré par l’Université, Philippe Ariès qui a été découvert en France par le truchement de la traduction de l’Enfant et la vie familiale aux Etats-Unis (Centuries of childhood, 1962), et dont de nombreux titres sont traduits aujourd’hui à l’étranger, n’a pas suscité de colloques scientifiques ni de numéros spéciaux dans des revues ni de « mélanges » rédigés, dans notre tradition universitaire, par des disciples. Une première Journée d’études a cependant été organisée, en mai 2009, par l’Université de Toulouse Le Mirail dont les actes ont fait l’objet d’une publication.

- Après la mort de l’historien, Roger Chartier lui a consacré deux longues préfaces, dans le cadre de rééditions au Seuil (Le Temps de l’histoire, 1986 et Essais de Mémoire, 1993) permettant de situer l’œuvre et le parcours de Philippe Ariès. Roger Chartier est également l’auteur de la notice de Philippe Ariès dans le Dictionnaire des intellectuels français (Seuil, 1996). Signalons également l’introduction de Jeannine Verdès-Leroux au volume intitulé Le Présent quotidien (1997).

- Plus récemment, deux essais biographiques, l’un américain (JP Hutton, 2004) qui reprend une série d’articles et l’autre français (Guillaume Gros, 2008) amorcent une dynamique d’études centrée sur l’itinéraire intellectuel et politique de l’historien. Par ailleurs, G. Gros étudie l’influence du modèle interprétatif de l’enfance issu de l’Enfant et la vie familiale (Histoire de l’éducation, 2010, 125).

Espace privé | Plan du site | Qui sommes nous? | Nous contacter